Strindberg Project

XX

A Poem By Paul Eluard

L'aube je t'aime j'ai toute la nuit dans les veines
Toute la nuit je t'ai regardée
J'ai tout deviné je suis sûr des ténèbres
Elles me donnent le pouvoir
De t'envelopper
De t'agiter désir de vivre
Au sein de mon immobilité
Le pouvoir de te révéler
De te libérer de te perdre
Flamme invisible dans le jour.

Si tu t'en vas la porte s'ouvre sur le jour
Si tu t'en vas la porte s'ouvre sur moi-même.



(Capitale de la douleur, suivi de L'amour la poésie)
Translate This Text To:

3 2 0 0 0
Read 1212 Times - Genre: Poem
Published: October 6, 2010, 3:04 am